Marketing d’où viens-tu ?

Si l’on considère que le marketing consiste, pour une entreprise,  à satisfaire de façon rentable les besoins et désirs de ses clients, alors il exista bien avant que son nom soit pour la première fois utilisé en 1907 par Samuel Butler, avant, même, que naissent les Etats Unis, berceau de ce qui deviendra une véritable discipline.

Les premiers commerçants de l’antiquité n’étaient pas plus bêtes que ceux d’aujourd’hui et concevaient très bien le concept de bénéfice, nait avec le commerce. Il faut remonter à cette époque, à mon sens, pour voir les prémices de ce qui sera, après bien des évolutions, le marketing actuel. En fait, on peut considérer que le marketing est apparu avec le commerce, mais pendant très longtemps il fut pratiqué intuitivement, comme  Monsieur Jourdain du bourgeois gentilhomme de Molière,  qui faisait de la prose … Sans le savoir !

330px-Weighing_merchandise_Met_47.11.5

Avoir une vision juste de cette évolution nécessite que l’on place le marketing dans son contexte à la fois historique, économique, technologique, industriel et sociétal car le marketing est le fruit de l’interaction de tout ces domaines au cours des âges.

 Aujourd’hui, parler de « marketing » est une gageure tant il est devenu multiforme et le terme en lui-même a un sens quasiment générique. Il n’y a plus UN marketing, mais DES marketing, comme nous avons pu le voir dans le post précédent.

 Je vous propose pour mieux comprendre cette évolution de faire un voyage dans le temps. La gestation du marketing s’étale sur plusieurs siècles, et chaque fait marquant que vous allez découvrir sur ces schémas et tableaux,  a joué un rôle et a construit les contours de ce qui sera, un jour, le Marketing.

Remontons donc aux calendes grecs !

ec mark 2                      ev mark 3ev mark 4                     ev mark 5

ev mark 6                     ev mark 7

 

 

L’erreur commise dans le début des années 2000, à l’origine de la fameuse bulle Internet, fut de croire que la mal nommée nouvelle économie allait pouvoir s’affranchir des lois du marché et passer outre aux fondamentaux du marketing. C’est un débat qui anime bien des experts et je n’aurais pas la prétention d’y trouver dans ces lignes une réponse péremptoire. Je prendrai juste comme Référence M.-Porter, qui avait prévenu de ne pas se laisser illusionner par la brillance de la nouvelle économie et qu’il fallait au contraire rester lucide et ne jamais perdre de vue les fondamentaux. C’était l’époque de la gueguerre des anciens et des modernes, mais aujourd’hui tous les experts s’accordent à reconnaître, je pense, que le marketing a beaucoup évolué ces 20 dernières années, s’est enrichi de nouvelles approches opérationnelles et que, si révolution il y a, c’est dans la capacité que l’on a aujourd’hui de traiter l’information grâce  notamment au big data. Cette révolution de l’information touche chaque phase de la démarche marketing, que ce soit en amont dans le recueil et l’analyse de données, dans la précision du ciblage ou  en aval, dans le suivi de la connaissance client et la personnalisation des offres.

Comme nous allons le voir dans le post suivant, l’édifice du marketing, vu de l’extérieur est toujours le même avec ses 4 grandes phases, mais quand on rentre et que l’ont parcours les différents étages on comprends pourquoi le Kotler que j’ai découvert en 1980 (hé oui …!) a pris quelques dizaines de pages de plus avec de nouveaux chapitres et le consulter aujourd’hui revient presque à regarder un livre d’histoire, avec peut être, un peu de nostalgie !!

Après cette parenthèse historique que j’ai tenu à faire, car trop rare dans notre discipline, nous allons vraiment  rentrer dans le vif du sujet … Rendez vous au post suivant !

ev mark 1

Laisser un commentaire

Leantoday |
Pmedwards |
IMPERIENCE Consulting |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Aidefinancierepourtous
| Net Money Mania
| Lesrachatsdecredits